Société de poterie de Perly-Certoux – Fondée en 1978

Historique

En 1975, Nora et Olivier Thonney, habitants la commune de Perly-Certoux, passaient leurs vacances en Provence où ils firent la rencontre d’un potier sur un marché. Ils sont fascinés par le tournage et Olivier est également intéressé par la construction du tour et fait des croquis. Rentrant à la maison, Olivier s’attelle à la construction de son propre tour qu’il installe sur son balcon et va chercher sa terre à la poterie de Monsieur Knecht à Colovrex (Bellevue) où il fait également ses premières cuissons.

Un voisin voyant Olivier tourner sur son balcon en parle au maire de la commune, Angelo Mattana qui cherchait à créer des associations à Perly-Certoux, commune qui est en pleine expansion, permettant ainsi à la population de se rencontrer.

En 1977 un premier local est mis à disposition dans le bâtiment de la mairie, sous la scène de la salle communale. Joseph Deschenaux, maître principal de l’école, propose à Monique Sandoz, céramiste, d’organiser des cours, qui ont beaucoup de succès dès leur début.

Le 8 avril 1978 est constituée la société de poterie «La Girelle» et les statuts sont déposés à la mairie. Le premier comité se composait de Nora et Olivier Thonney ainsi que de Josiane et Marc Mahler. Anne-Marie Goetschmann s’est jointe à eux lors de la première Assemblée générale.

Le vœu de Monsieur Mattana s’est réalisé et 40 ans après La Girelle est toujours là! La société a développé au cours des années une activité de plus en plus pointue, explorant de nombreuses pistes artistiques, allant de la fabrication d’objets utilitaires à la création de sculptures et assemblages. Toutes sortes de techniques y sont expérimentées, du tournage au travail « à la plaque » en passant par le colombin, sans oublier les diverses séances de cuissons Raku organisées chaque année dans un jardin privé. (voir activités)

Actuellement ce ne sont pas moins de trente membres qui sont actifs et se retrouvent avec plaisir pour exercer leur passion. Les plus avertis épaulent et conseillent les néophytes, d’autres dédient régulièrement de leur temps pour proposer une activité extra-scolaire aux enfants de l’école primaire communale, en les initiant aux joies du malaxage de la matière, de la mise en œuvre d’une idée, de la magie de ce temps suspendu où l’on peut entièrement laisser venir sa créativité, comme un instant de respiration dans le planning de la semaine.

Des cours pour adultes ouvert à tous, sont également organisés chaque année de janvier à mars pour une expérience «découverte».